Facteurs de protection assignés, nouvelles préconisations de l'INRS

La publication par l'INRS de la synthèse de leur campagne d'essais sur le FPa des masques (réf: ns 341), est encore plus alarmante qu'attendu.

En effet, contrairement à ce que qu'il semblait il y a quelques mois,les préconisations de l'INRS sont de garder un FPA de 250 pour les masques à adduction d'air extérieur, et de porter celui des masques à ventilation assistée à 100.

Cette préconisation ne fait que renforcer l'absolue nécessité de tout faire pour réduire la production de fibres à la source, et donc de revoir les processus et les modes opératoires en ce sens.

Une autre publication de l'INRS (NT28)8) fait apparaître certaines lacunes dans le travail des laboratoires d'analyse.
Associée au constat que 25% des chantiers testé lors de cette étude présentaient un taux d'empoussièrement supérieur à celui prévu au plan de retrait, ces informations n'ont rien pour engendrer l'optimisme...


Si l'on prend en compte l’enthousiasme avec lequel les entreprises du BTP inscrivent leur personnel en formation de sous-section 4, il est à craindre que l'estimation de 68 à 100 000 morts supplémentaires à échéance 2050 soit largement dépassée...

Je n'ose aborder maintenant la question de la contamination environnementale...

Écrire commentaire

Commentaires : 0