Scol@miante est en ligne !

Comme annoncé dans notre dernier message, il est maintenant possible d'utiliser la base SCOL@MIANTE pour définir le niveau d'empoussièrement à priori de vos processus.


http://scolamiante.inrs.fr/amiante/Accueil?token=A205F2A9


ATTENTION ! ces données ne permettent qu'une estimation à priori, lors de la rédaction de vos processus, elles ne vous exonèrent pas des mesures de contrôle sur chantier (chantier test + 3 validations sur 12 mois pour la sous-section 3, et pour la sous-section 4, l'INRS recommande au moins une mesure par an.)


Il est également dommage que ces résultats ne soient pas renseignés au plan des équipements de protection collective, rendant une transposition directe à vos méthodes de travail aléatoire.


En conclusion, ce n'est qu'après l'intervention d'un organisme accrédité (laboratoire d'analyses) sur vos chantiers que vous connaîtrez les niveaux d'empoussièrement réels de vos processus.


Rappel: Même si la modification de la définition des niveaux d'empoussièrement maintien les seuils de 100, 6000 et 25000 F/l, la Valeur limite d'Exposition Professionnelle, est bien, depuis le 1er Juillet 2015, de 10 F/l sur 8h

et relève de l'obligation de sécurité de résultat à la charge de l'employeur. Ce qui va, dans la plupart des cas vous obliger à revoir et améliorer vos processus pour prendre en compte les (trop faibles) facteurs de protection des masques, qui, dans l'attente de la publication des résultats de l'étude menée par l'INRS, restent De 60 pour la V.A. et 250 pour l'A.A.E.


Valeurs, au vu des informations de la base SCOL@MIANTE pour des types de matériaux fréquemment rencontrés sur les chantiers, imposent  un passage au niveau d'empoussièrement supérieur, avec toute les contraintes que cela implique...


Écrire commentaire

Commentaires : 0